Pilule Minidril : prix et posologie

Minidril est une pilule contraceptive à base de deux hormones féminines, en faibles quantité, en l’occurrence, un œstrogène de synthèse (l’éthinylestradiol) et un progestatif de synthèse (le lévonorgestrel). C’est une pilule œstroprogestative dite de 2ème génération. Elle est utilisée dans le cadre de la contraception hormonale orale dans le but d’éviter une grossesse non désirée. Ce contraceptif destiné aux femmes qui veulent empêcher la survenue d’une grossesse, est soumis à prescription médicale. Il est également possible de l’acheter en ligne sans ordonnance. la pilule Minidril est également utilisé pour le traitement des troubles menstruels. Il existe également des génériques et des équivalents de Minidril qui sont, également, des moyens efficaces de contraception hormonale orale.

Commandez maintenant votre pilule Minidril au meilleur prix

Description de la pilule Minidril

Pilule Ovranette-Minidril au meilleur prix chez notre pharmacie partenaireÉlabore par les laboratoires Pfizer, Minidril est un contraceptif hormonal. Il contient deux hormones similaires à celles qui sont fabriquées, dans le corps, par les ovaires de la femme. C’est une pilule hormonale combinée œstroprogestative. La teneur de Minidril en œstrogène éthinylestradiol est de 0,03 mg contre 0,15 mg de progestatif lévonorgestrel. Ce type de progestatif étant de 2ème génératif détermine alors la génération de la pilule Minidril.

Ainsi, ce contraceptif est, donc, catégorisé dans la 2ème génération. Il contient moins de 0,04 mg d’œstrogène, il est donc minidosé, mais également monophasique, puisque tous les comprimés enrobés contiennent la même quantité d’hormones. Tous les comprimés au nombre de 21 par plaquette ont la même couleur. Ils sont tous identiques et actifs. Il peut y avoir une seule plaquette de 21 comprimés dans une boîte ou trois plaquettes de 21 comprimés.

Dans chaque comprimé, le composant progestatif est plus important que le composant œstrogénique : Minidril est, donc, une pilule à climat progestatif. Minidril est, également, vendu sous un autre nom dans d’autres pays : Ovranette. Minidril et Ovranette sont des noms différents, mais il s’agit d’un même produit conçu par le même fabricant qui décide d’utiliser divers noms de marque en fonction des pays ou des zones de distribution.

Quel est le prix de la pilule Minidril en pharmacie ?

Pour information, le prix d’une boite de pilules Minidril pour 3 mois se situe en moyenne entre 15€ à 35€ en pharmacie traditionnelle, à compléter des frais de consultation chez son gynécologue qui peuvent varier de 32€ à 70€ . Pour un achat en ligne, le prix pour 3 mois varie de 45€ à 60€, en incluant cette fois la consultation en ligne pour obtenir une ordonnance et la livraison à domicile, sans compter qu’il n’est alors pas nécessaire de se déplacer chez son gynécologue et en pharmacie. Notez également que certaines pharmacies en ligne proposent des prix dégressifs : si vous achetez vos pilules pour 6, 9 ou 12 mois, leur prix unitaire s’en trouvera fortement réduit.

Génériques de la pilule Minidril

Il existe plusieurs médicaments qui ont la même composition en œstrogène éthinylestradiol (0,03mg) et en progestatif lévonorgestrel (0,15 mg) que la pilule Minidril. Ce sont des médicaments génériques, comme la pilule Ovranette, qui produisent le même effet contraceptif dans l’organisme de la femme avec, par ailleurs, la même efficacité et la même sécurité d’emploi. Ils sont donc équivalents à Minidril, en ce qui concerne le dosage, la qualité thérapeutique et la manière d’agir dans l’organisme de la femme. Les principes actifs sont les mêmes, mais les excipients sont, parfois, différents.

Minidril est, donc, un médicament de marque pour lequel il existe plusieurs médicaments génériques équivalents caractérisés par un prix réduit. Ces génériques, soumis à prescription médicale, contiennent également 21 comprimés par plaquette et sont élaborés par des laboratoires pharmaceutiques différents. Ce sont, entre autres :

  • Ludeal Gé (laboratoire Pierre Fabre Médicament).
  • Lovapharm Gé (laboratoire Majorelle).
  • Evanecia Gé (Laboratoire Biogran).
  • Zikiale Gé (Laboratoire Mylan)

Indications de Minidril

Soyez zen et tranquilleMinidril est une pilule qui est bien indiquée dans le cadre de la contraception. Ce contraceptif, constitué d’hormones féminines  synthétiques, est donc utilisé dans le but d’éviter une grossesse non désirée. C’est une solution contraceptive qui est destinée aux femmes sexuellement actives, dans le but de prévenir une grossesse non planifiée. Cette contraception est temporaire et réversible.

Minidril est également préconisé aux femmes affectées par des troubles, lors de la menstruation. Il peut être, ainsi, recommandé pour réduire les règles douloureuses. Ces menstruations difficiles et douloureuses ou dysménorrhées s’accompagnent de douleurs pelviennes, des crampes abdominales, de maux de tête, des douleurs au niveau des seins. Minidril est indiqué dans le but d’atténuer cette dysménorrhée qui peut être handicapante ou peut interférer avec les activités quotidiennes de la femme.

Il peut être recommandé en présence d’un cycle menstruel irrégulier. Ces cycles n’ont pas toujours la même durée, étant parfois plus longs ou plus courts, pendant plusieurs mois. Minidril est utile pour stabiliser la fréquence du cycle, mais également lors des menstruations marquées par des saignements excessifs appelés ménorragie. Le flux menstruel est, ainsi, trop abondant et/ou trop long. Minidril peut être également conseillé aux femmes victimes des symptômes d’une endométriose, notamment, les douleurs pelviennes. Ces sensations douloureuses ressenties au niveau du bas-ventre, peuvent irradier jusque dans la jambe ou le bas du dos.

Minidril permet, également, de réduire les symptômes prémenstruels. Les manifestations du syndrome prémenstruel, survenant quelques jours avant les menstruations, sont marquées par des maux de tête, des douleurs au niveau des seins ou un renflement de ceux-ci, des crampes et des ballonnements abdominaux. En plus des signes physiques, des malaises psychologiques peuvent, également, apparaître, notamment, une irritabilité, un état dépressif, une humeur changeante, des difficultés de concentration. Ainsi, Minidril est bien indiqué pour prévenir les grossesses non désirées, mais très souvent, il peut être prescrit en vue de soulager les femmes qui sont affectées par des règles irrégulières ou douloureuses et d’autres troubles gynécologiques.

Minidril : mode d’action

Minidril est un contraceptif de type hormonal qui renferme des versions synthétiques des hormones sexuelles féminines (œstrogène et progestérone). Ces œstrogènes et progestatifs de synthèse agissent ensemble, à divers niveaux, sur le système hormonal dans l’organisme de la femme en vue d’empêcher une grossesse non planifiée. Ces hormones inhibent l’ovulation et agissent sur l’endomètre et en modifiant la glaire cervicale, empêchant, ainsi, le passage des spermatozoïdes.

  • Inhibition de l’ovulation

L’ovule est la cellule reproductrice de la femme (celle de l’homme étant le spermatozoïde). Généralement, une fois par cycle menstruel, depuis la puberté jusqu’à la ménopause, un ovocyte, prêt à être fécondé par un spermatozoïde, est libéré par l’ovaire. Cette phase d’expulsion de l’ovule est appelée l’ovulation. C’est ce processus physiologique qui permet au corps de la femme d’être prêt pour une grossesse. En effet, l’ovule expulsé, descend dans la trompe de Fallope où il peut rencontrer un spermatozoïde en vue d’être fécondé. La fécondation est la rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde. En l’absence de fécondation, l’ovule meurt et est expulsé du corps de la femme avec la paroi de l’utérus, lors des menstruations.

Minidril, à travers ses substances actives (œstrogènes et progestatifs de synthèse), agit en empêchant l’ovaire de libérer un ovule dans l’utérus. L’ovaire est, alors, au repos et l’ovulation est, ainsi, supprimée. Ces hormones inhibent le fonctionnement de l’hypophyse, une glande du cerveau qui stimule les ovaires pour leur faire fabriquer un ovule. L’ovaire est alors ‘’endormi’’, il n’y pas d’ovule relâché, ni d’ovulation. La circulation de ces hormones dans le sang, après leur absorption, induit une reproduction de l’état hormonal qui prévaut pendant la grossesse et au cours de laquelle aucune ovulation ne se produit.

En générant cet état hormonal, qui fait croire au cours de la femme qu’il y a une grossesse en cours, l’hypophyse arrête de stimuler l’ovaire qui, de ce fait, ne produit pas d’ovule. C’est cet état hormonal qui explique les raisons pour lesquelles certaines femmes présentent des signes de la grossesse (gonflements des seins et nausées) lorsqu’elles prennent la pilule contraceptive. L’action de Minidril au niveau de l’ovulation protège, ainsi, la femme des risques de grossesse.

  • Action au niveau de l’endomètre

Jeune coupleL’endomètre est la muqueuse qui tapisse l’intérieur de la cavité utérine. Au cours du cycle menstruel, cette muqueuse se transforme et subit des modifications hormonales dans le but d’assurer la nidation de l’œuf fécondé. Il est alors apte pour accueillir un embryon. Mais, lorsqu’il n’y a pas une implantation de l’œuf fécondé, la partie externe de l’endomètre est éliminée lors de menstrues.

Les hormones synthétiques contenues dans la pilule Minidril agissent au niveau de l’endomètre. Cette action entraîne une atrophie ou un amincissement de la muqueuse qui recouvre la paroi interne de l’utérus. Cette muqueuse devient impropre à la nidation. Elle n’est pas apte à accueillir un embryon. Ainsi, même si un œuf fécondé parvenait au niveau de cette muqueuse, il ne pourrait pas s’y implanter. L’embryon ne peut pas s’installer à l’intérieur de la muqueuse utérine. Cette modification de l’endomètre permet, ainsi, d’assurer l’effet contraceptif de la pilule Minidril.

  • Modification de la glaire cervicale

La glaire cervicale est une substance produite par les glandes du col de l’utérus. Fluide, transparente et glissante, le jour de l’ovulation, elle crée un environnement parfaitement adapté aux spermatozoïdes, facilitant leur déplacement. Ainsi, elle favorise le passage des spermatozoïdes du vagin vers l’utérus, puis vers les trompes de Fallope. Elle favorise, ainsi, la migration des spermatozoïdes et à la survie de ceux-ci.

La pilule Minidril agit en modifiant la glaire cervicale. Elle provoque un épaississement de cette substance qui devient imperméable aux spermatozoïdes, ce qui rend plus difficile la rencontre potentielle entre un spermatozoïde et un ovule. La glaire cervicale qui n’est plus liquide comme elle l’était lors de l’ovulation, gêne le passage des spermatozoïdes. Le col de l’utérus est alors infranchissable pour les cellules reproductrices de l’homme.

Commandez tout de suite votre pilule Ovranette (Minidril), livraison dans 24h

Posologie

Vue romantiqueL’efficacité contraceptive de la pilule Minidril est accrue lorsque la patiente respecte le mode d’utilisation. Il faut absorber les 21 comprimés suivant un schéma thérapeutique de 21 jours et en suivant l’ordre indiqué sur la plaquette afin de limiter au maximum les cas d’oublis. Ainsi, les comprimés doivent être pris avec un peu d’eau pendant 21 jours consécutifs et à des heures fixes de la journée. Après ces 21 jours, la femme doit observer une période d’arrêt de 7 jours au cours desquels elle ne doit pas absorber des comprimés. Après cette période d’arrêt, au huitième jour, elle doit entamer la plaquette suivante. Il y a, donc, une période d’interruption des prises de comprimés entre deux plaquettes.

En respectant ce mode d’utilisation, la femme est protégée contre une grossesse même durant la période d’arrêt de 7 jours, car le niveau de protection n’est pas réduit. Au cours de cette période d’interruption des prises de comprimés, une hémorragie de privation survient généralement 48 heures à 72 heures après la prise du dernier comprimé. En cas d’absence de contraception hormonale le mois précédant ou après plusieurs mois ou en cas de première contraception hormonale orale, le premier comprimé doit être absorbé, le premier jour des règles. Dans bien d’autres cas, entre autres, après un accouchement ou une interruption de grossesse, il est important de suivre les instructions du médecin.

En cas d’oubli de prise des comprimés ou d’un retard dans la reprise de pilule, excédant 12 heures, l’efficacité contraceptive de Minidril peut être réduite. Si l’oubli excède, alors, 12 heures, il est conseillé de prendre immédiatement la pilule, tout en ayant recours à un autre mode de contraception, par mesure de sécurité, car Minidril n’est plus efficace à 100 % avec une telle durée d’oubli. Aussi, la femme qui oublie d’entamer une nouvelle plaquette le jour prévu, n’est plus protégée contre une grossesse non planifiée. Tout en reprenant la pilule, elle doit avoir recours à une contraception locale pendant une période de 7 jours et contacter un médecin. Ainsi, la sécurité contraceptive est assurée lorsque le délai d’oubli n’excède pas 12 heures et que la période d’arrêt ne dépasse pas 7 jours.

Avant d’entamer l’utilisation des comprimés, il est important de lire la notice médicale. Il est également recommandé de solliciter l’avis du médecin ou du pharmacien avant de prendre ce contraceptif.

Contre-indications

Une hypersensibilité aux substances actives ou à l’un des composants de cette pilule contraceptive constitue une contre-indication. Ce contraceptif ne doit pas être utilisé en cas d’accident thromboembolique veineux, artériel ancien ou récent. Les femmes qui ont une prédisposition aux thromboses ne doivent pas absorber les comprimés de Minidril. Ainsi, ce contraceptif ne peut pas être administré à celles qui souffrent ou qui ont déjà souffert d’une thrombose, d’une embolie pulmonaire, d’un infarctus, d’un accident vasculaire cérébral (AVC), d’un cancer, d’une pathologie du foie et du pancréas (pancréatite).

Aussi, certaines pathologies sont susceptibles d’accroître le risque lié à une thrombose, ce sont, entre autres, le diabète, avec atteinte des vaisseaux sanguins ; les troubles vasculaires et du rythme cardiaque (lésion des valves cardiaques, lésion vasculaires, etc.), l’hypertension artérielle sévère, les troubles de la coagulation sanguine. Minidril ne doit pas être administré aux femmes affectées par ces pathologies précitées. Compte tenu des risques liés à une thrombose, ce contraceptif est déconseillé chez les fumeuses âgées de plus de 35 ans et en cas d’obésité.

Minidril est également contre-indiqué en cas de saignements vaginaux anormaux et non diagnostiqués, de violentes migraines avec des signes neurologiques focalisés. Ce contraceptif ne doit pas être préconisé aux femmes qui prennent des produits de phytothérapie qui contiennent du millepertuis.

En raison du passage des substances actives dans le lait maternel, Minidril n’est pas recommandé en cas d’allaitement. Les substances actives pouvant pénétrer dans l’organisme du nouveau-né, il convient de proposer un autre contraceptif aux femmes qui veulent allaiter leur bébé. Aussi, Minidril ne doit pas être prescrit en cas de grossesse. En cas de survenue d’une grossesse, du fait d’un oubli ou d’un retard de pilule, il est important de contacter un médecin.

Avis favorables et effets secondaires

  • Avis favorables

Une sexualité sans prise de têteLes divers avis favorables sont en relation avec l’efficacité contraceptive de Minidril qui transparaître avec l’indice Pearl. L’indice Pearl permet d’établir la fiabilité d’une méthode contraceptive. Il correspond au pourcentage d’échecs ou au nombre de grossesse survenue pour 100 femmes après 12 mois d’utilisation. Il permet, ainsi, d’évaluer l’efficacité d’une pilule.

L’indice Pearl de la pilule Minidril est 0,1 %. Ainsi, pour 1000 femmes utilisant correctement cette pilule hormonale pendant un an, seule une femme est tombée enceinte. Cet indice laisse transparaitre l’efficacité de la pilule Minidril, avec un taux d’échec inférieur à 1 %, ou un taux de réussite de 99 %. Ainsi, quand les conditions d’utilisations sont scrupuleusement respectées, ce contraceptif permet d’éviter, de façon fiable, une grossesse non désirée.

Parallèlement à son efficacité en matière de contraception, la pilule Minidril permet de soulager les femmes qui souffrent des douleurs liées aux règles, des tensions mammaires. Lorsque les règles sont abondantes et longues, Minidril favorise une amélioration du volume et de la durée de celles-ci. Ainsi, les menstruations sont plus supportables, moins douloureuses et plus régulières. La pilule Minidril est un mode de contraception efficace contre les grossesses non programmées. Elle est parfaitement adaptée aux femmes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas avoir recours à un autre moyen de contraception tel que l’implant, par exemple.

Effets secondaires

Minidril/Ovranette est un contraceptif généralement bien toléré par la majorité des femmes. Le faible dosage au niveau des hormones synthétiques, limite le risque d’éprouver des effets secondaires. Cependant, la prise des comprimés enrobés peut provoquer des effets indésirables chez certaines femmes, en fonction du degré de sensibilité aux divers composants de cette pilule. Lorsque les contre-indications ne sont pas prises en compte, les risques de survenue de certains désagréments, pathologies ou d’aggravation de certaines maladies, ne sont pas à écarter. Un avis médical est, ainsi, requis en présence des antécédents liés à certaines pathologies, en vue de minimiser les éventuels effets secondaires.

Avec le temps, lorsque le corps s’adapte au traitement, ces effets secondaires disparaissent spontanément. Les plus fréquents sont, les nausées, les vomissements, les douleurs abdominales, des migraines, des saignements entre les règles, des tensions au niveau des seins. Une modification du désir sexuel, des réactions allergiques, des changements au niveau de l’humeur avec, parfois, des épisodes dépressifs, une nervosité, des éruptions cutanées, peuvent également apparaître.

Il est possible de constater une rétention d’eau, un gonflement, une prise de poids ou une diminution du poids. Chez certaines femmes, la pilule peut provoquer une augmentation de l’appétit qui peut être à la base d’une prise de poids qui s’avère minime. Les femmes affectées par des effets indésirables persistants, doivent contacter, dans les plus délais, un médecin

Achat de la pilule Minidril

Au jardinLes conditions de prescriptions et de délivrance de Minidril sont bien particulières, comme c’est le cas, en ce qui concerne les médicaments figurant sur la liste I. En effet, comme tous les autres médicaments de prescription, la délivrance de ce contraceptif  dans les officines est soumise à la présentation d’une ordonnance médicale. D’autres conditions prévalent pour tout achat en ligne qui est possible sans ordonnance médicale prélable.

  • Acheter Ovranette / Minidril dans une pharmacie avec une ordonnance

Minidril et ses génériques sont disponibles dans les pharmacies aussi bien en ville qu’en campagne . Seulement, il faut une ordonnance médicale avant de procéder à l’achat de ce contraceptif qui n’est disponible que sur présentation d’une prescription médicale. Pour obtenir cette ordonnance, il faut, au préalable, une consultation médicale. C’est, donc le médecin qui prescrit cette pilule qui est, ensuite délivrée par un pharmacien sur la présentation d’une ordonnance.

  • Acheter la pilule Minidril sans ordonnance dans une pharmacie en ligne

L’achat de Minidril auprès des pharmacies en ligne ou au sein des plateformes agréées, est également possible après avoir rempli un formulaire médical. Ce formulaire doit être, ensuite, validé par un médecin habilité. Lorsque ce dernier estime que la prise de ce contraceptif ne peut pas constituer un danger pour la santé de la patiente, il transmet la prescription par voie électronique à une pharmacie partenaire en ligne. La patiente peut, alors, confirmer sa commande et procéder l’achat par divers moyens (carte magnétique, virement bancaire). Après la validation de la commande, la livraison de la pilule est effectuée à domicile ou au sein des points de relais. Cette livraison express et sécurisée est possible sous 24 ou 48 heures.

Où acheter la pilule Minidril au meilleur prix ?

Le prix de vente de Minidril est généralement plus attractif au sein des plateformes en ligne. Contrairement aux officines, elles offrent, parfois, des services qui sont gratuits ou inclus dans le prix de vente. L’achat en ligne permet, ainsi, de faire des économies, en épargnant à la femme, le prix d’une consultation médicale dans un cabinet. A y regarder des près, le prix de vente de Minidril dans les pharmacies en ligne peut donc s’avérer très économique ou relativement bas.

Cependant, il faudra se méfier de certains sites de vente de médicaments en ligne qui sont peu crédibles et proposent des médicaments, de mauvaise qualité ou contrefaits et moins chers. Il n’est, donc, pas prudent, d’effectuer des achats de médicaments sur des plateformes non fiables. Les médicaments vendus moins chers, au sein de ces plateformes douteuses, ne sont pas toujours d’excellente qualité et peuvent même constituer un danger pour la santé de la patiente. C’est pourquoi, il faut avoir recours aux pharmacies en ligne agréées pour procéder à l’achat de Minidril au meilleur prix.

En passant par une pharmacie en ligne, vous pourrez acheter votre pilule Minidril (Ovranette) à bon prix. Attention toutefois, cette dernière ne peut être délivrée que sur présentation d’une ordonnance médicale valide. Vous pouvez obtenir celle-ci directement auprès de notre pharmacie partenaire agréée, qui vous permettra également de bénéficier des services suivantes :

  • Une pharmacie accessible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24
  • Une ordonnance en ligne gratuite en consultant directement un médecin agréé
  • La livraison offerte en 24 heures
  • Le paiement en ligne entièrement sécurisé
Achetez votre pilule Minidril, livraison dans 24h