Est-il possible d’acheter son patch contraceptif sans ordonnance ?

Parmi toutes les solutions de méthodes contraceptives, il existe le patch contraceptif. Il permet de répondre à la demande des femmes qui ne supportent pas la pilule. Il permet également de ne plus devoir se soucier d’un rythme bien précis et de ne plus avoir à prendre un comprimé par jour. Une fois posé, il reste sur la peau et diffuse la contraception par voie transdermique. Même si cette méthode reste très discrète, pas moins de 0,4 % des femmes l’utilisent après avoir demandé l’avis de leur médecin. Et, pour les femmes qui désirent rester discrètes, il est possible de passer par une pharmacie en ligne pour obtenir son moyen de contraception. Une méthode simple et efficace qui permet de se protéger en toute discrétion sans ordonnance. Dans ce guide, nous vous fournissons toutes les infos sur le patch ainsi que sur le moyen de l’acheter à prix raisonnable !

Commandez maintenant votre patch au meilleur prix

Un patch contraceptif sans ordonnance ?

Acheter un patch contraceptif sans ordonnance, est-ce possible ?Il y a plusieurs raisons pour acheter son patch contraceptif sur internet à petit prix. Outre le fait que ce soit simple et discret, vous vous assurez un service rapide avec une livraison directement à domicile. Lors de votre achat, regardez toujours bien à utiliser un site digne de confiance et qui remplit toutes les conditions pour vous assurer que les médicaments ne sont pas des contrefaçons.

Ensuite, il faut savoir qu’auprès des pharmacies en ligne, comme Treated par exemple, il est facile et commode d’acheter ce qu’on veut à prix raisonnable. C’est d’ailleurs un des gros avantage que de pouvoir payer un prix correct pour pouvoir se protéger et vivre sa sexualité en toute sécurité. Il est également facile de renouveler rapidement son ordonnance. Cela se fait en seulement quelques clics, ce qui permet de renouveler son ordonnance et de poursuivre sa méthode contraceptive en toute tranquillité. En effet, comme toutes vos informations médicales sont gardées en mémoire, le médecin agréé en ligne peut facilement récupérer votre dossier.

Un patch contraceptif, c’est quoi ?

Le patch contraceptif est un contraceptif sous ordonnance qui se présente sous la forme d’un « timbre » autocollant d’environ 4 cm2, qui se colle sur la peau. Il diffuse deux hormones (l’estradiol et le progestatif) dans le sang à travers la peau. Le patch est aussi efficace que la pilule ! Il diffuse des hormones au travers de la peau, qui vont empêcher l’ovulation et épaissir le col de l’utérus.  On peut l’acheter en pharmacie avec une ordonnance médicale et vous aurez droit à un remboursement de la mutuelle.

Tous les patchs contraceptifs fonctionnent de la même manière… En général, ils sont composés de trois patchs distincts qui agissent l’un après l’autre. Suivant les marques et modèles, ils peuvent se présenter sous forme de trois patchs à coller successivement ou, parfois, d’un seul patch composé de trois couches qui libèrent les hormones tour à tour au fil du cycle menstruel.

Comment l’utiliser ?

D’habitude, il faut coller le premier patch le premier jour des règles et en remettre un nouveau chaque semaine pendant 3 semaines.

Chaque patch doit être placé à un endroit différent du précédent, ainsi l’efficacité est maximal ! Et surtout, ne jamais le placer sur la poitrine. Par contre, on peut le coller sur son bras, son dos, son ventre, ses fesses… Pour que le patch adhère bien à la peau, il faut qu’elle soit nettoyée et parfaitement sèche et ne jamais le déplacer au cours d’une même semaine.

Tout comme pour la pilule, la 4ème semaine, il existe une période d’arrêt. Une période où il n’y a pas de contraception et où se produiront les hémorragies de privation. Pendant ces 7 jours, l’action contraceptive du patch est toujours active, il n’y a pas de risques de tomber enceinte pour autant qu’on replace un patch à la fin des 7 jours de pause. Comme nous avons déjà pu vous l’expliquer dans d’autres articles, il est important de ne jamais dépasser 7 jours d’arrêt sans quoi l’efficacité de la contraception peut être remise en doute sur tout le cycle.

En cas d’oubli au moment où il faut le changer, on reste protégée pendant 48 heures. Si au terme d’une semaine, on oublie d’en placer un nouveau, il faut demander conseil à son. Et, utiliser un moyen de contraception mécanique comme seconde méthode contraceptive. Par exemple, un préservatif ou un spermicide.

Qu’est-ce que le patch Evra ?

Patch Evra, acheter-le au bon prixLe patch Evra est un patch contraceptif sans ordonnance qui fait 20 cm et est composé de 3 couches superposées relativement mince. Il n’est donc aucunement gênant. La face externe du patch porte l’inscription « Evra ». Il est destiné à toutes les femmes âgées d’au moins 18 ans et qui désire se protéger d’une grossesse non désirée.

Comme tout patch, Evra est composé de deux hormones, un progestatif et un œstrogène :

  • L’éthinylestradiol est un œstrogène parmi les plus utilisés au monde. Cette hormone sexuelle féminine intervient au moment de l’ovulation. Utilisée comme contraceptif, l’éthonylestradiol permet d’éviter qu’un ovule soit fécondé en empêchant celui-ci de s’accrocher sur l’endomètre (la paroi interne de l’utérus). On parle alors d’empêcher la nidation en rendant l’endomètre impropre.
  • La norelgestromine est un progestatif qui intervient en induisant des modifications sur l’endomètre et la glaire cervicale. Modifier la glaire cervicale en la rendant plus dure permet d’empêcher la migration des spermatozoïdes vers les trompes. Ils sont en quelque sorte bloqués et ne peuvent atteindre l’ovule. Mais surtout, la norelgestromine permet d’empêcher l’ovulation, c’est son objectif premier.

Malheureusement, à cause des risques de thrombose légèrement accrus avec ce type de contraceptif, il ne peut pas être proposé en première intension.

De quoi se compose le patch Evra ?

Outre les deux hormones, l’éthinylestradiol et la norelgestromine, d’autres excipients entrent dans la composition finale. Ceux-ci sont :

  • le polyéthylène
  • le polyester
  • la crospovidone (E1202)
  • le lactate de lauryl
  • un adhésif contenant du polyisobutylène et du polybutène

Le patch Evra est-il efficace ?

L’efficacité d’un patch contraceptif sans ordonnance est similaire à une contraception orale. En tout cas, s’il est utilisé conformément aux préconisations… Cela signifie que les risque de tomber enceinte sont réduits au minimum si la posologie est correctement suivie et qu’il n’y a pas d’oubli. En effet, un oubli remet en question l’efficacité et celle-ci peut diminuer quelque peu. Qui plus est si les oublis sont répétés et fréquents…

L’efficacité est également diminuée suivant le poids de la femme. En effet, suite aux études cliniques, il a été prouvé qu’une femme dont le poids est égal ou supérieur à 90 kg voit leur efficacité contraceptive diminuer. Si vous êtes dans cette catégorie de population, il est important d’en discuter avec votre médecin afin de trouver une méthode contraceptive en adéquation avec votre morphologie.

Comme nous avons déjà pu le dire, le patch Evra ne peut être délivré que sous ordonnance. Cela a pour but de vous faire aller chez le médecin afin de vérifier que ce dispositif est adapté à votre situation, et de voir si vous ne présentez pas de contre-indication à son utilisation.

Durant cette consultation, vous subirez un examen gynécologique classique et répondrez à quelques questions afin de s’assurer que vous ne tombez pas dans une population à risque pour ce type de contraceptif. Sachez d’ailleurs que vous pouvez réaliser une consultation en ligne si vous désirez passer par une pharmacie en ligne pour vous procurer votre moyen de contraception.

Achetez votre patch Evra, consultation et ordonnance en ligne

Comment fonctionne un patch contraceptif ?

Le patch contraceptif reste un moyen de contraception, comme les pilules. Mais, il diffère sur certains points…

L’avantage principal du patch contraceptif EVRA est qu’il n’est pas nécessaire de penser à prendre un cachet tous les jours. C’est un confort qui n’est pas négligeable pour celles qui ont tendance à oublier régulièrement leur contraception. Surtout qu’il est en plus simple d’utilisation, discret et pas contraignant pour un sou… Tout cela grâce à la libération diffuse d’hormones dans votre corps. En moyenne, vous assimilez :

  • 33,9microgrammes d’éthinylestradiol
  • 203microgrammes de norelgestromine

Les inconvénients

Mais, il y a quelques inconvénients… Même s’il est simple d’utilisation, le patch n’en demande pas moins une certaine rigueur ! Car, il est nécessaire de procéder à un changement à intervalles réguliers. Sans oublier la semaine de suspension et le jour de repositionnement d’un nouveau patch !

En outre, il est important de contrôler régulièrement le patch collé sur la peau, afin de vérifier qu’il n’est pas altéré, décollé ou abîmé. Même s’il peut aller dans l’eau, vous n’êtes pas à l’abri qu’il se détache ou se décolle à cause du frottement ou d’efforts que vous ne faites pas de façon régulière.

Comment bien utiliser son patch contraceptif ?

Baiser langoureuxComme pour tout contraceptif, il convient de respecter certaines règles élémentaires de prudence et de bonne conduite :

Il ne faut porter qu’un seul patch à la fois (vous ne prenez également qu’une seule pilule à la fois). Un patch doit être porté pendant 7 jours pleins. Il est important de se rappeler quand il faut changer son patch… j+8 et j+15

Votre cycle est composé de 3 patchs, celui du jour 1, 8 jours après, et 15 jours après. En fin de troisième semaine, vous retirez le patch et c’est là que commence la semaine sans dispositif transdermique.

Le cycle suivant démarre au 8ème jour suivant le retrait du patch et la pose d’un nouveau patch doit se faire immédiatement.

Il ne faut jamais dépasser 7 jours sans moyen de contraception. Vous vous exposez à un risque accru de grossesse à moins d’utiliser un second moyen de contraception mécanique.

Poser son premier patch

Vous êtes libre de choisir l’endroit où vous désirez poser votre patch. Sachez seulement que ce doit être un endroit qui ne subit aucune friction ou altération due aux vêtements… Et surtout pas à un endroit où vous êtes irritée, sur une muqueuse ou sur vos seins. Ce peut être :

  • l’abdomen,
  • la fesse,
  • le haut du torse,
  • le haut du bras (en face extérieure)

Avant la pose, assurez-vous que votre peau est propre et sèche et sans poil. Cela permettra d’assurer une bonne adhérence au patch durant toute la semaine.

Le coller est très simple, mais il faut le faire immédiatement après l’avoir sorti de son emballage et en évitant de toucher la partie collante des doigts.

Evra est étudié de manière à ce qu’il ne soit pas altéré avec la pratique d’activités classiques au quotidien. Vous pouvez vous doucher, prendre un bain, faire du sport, etc. Veillez simplement à vérifier qu’il est bien en place après.

Le remplacement du patch

Après 7 jours pleins pendant le cycle, le patch doit être changé. Il suffit de le retirer délicatement et de le remplacer par un neuf immédiatement après. Il convient de suivre la même procédure que pour le placement du premier afin de conserver l’efficacité optimale pendant le cycle.

Attention toutefois à ne pas placer le nouveau patch contraceptif sans ordonnance au même endroit que le précédent… Il est préférable de choisir une zone différente afin d’éviter la survenue d’une irritation cutanée.

Pour vous débarrasser du patch usager, suivez la procédure indiquée sur la notice et sur la boîte… Vous devez utiliser l’étiquette « destruction » prévue avec l’emballage. Vous repliez le patch et collez l’étiquette. N’oubliez pas qu’un patch usager contient encore des principes actifs qui peuvent nuire à l’environnement ! Raison de plus pour ne jamais le jeter dans les toilettes, mais d’en disposer dans une poubelle.

La période d’arrêt

Comme nous vous l’avons expliqué, le cycle se compose de trois patchs pour trois semaines suivis d’une période d’arrêt de 7 jours. Il s’agit de 7 jours d’arrêt qui doivent être impérativement respectés !

Durant cette période, vous aurez une hémorragie de privation qui apparaîtra quelques jours après le retrait du dernier patch.

Au bout de sept jours, il convient de replacer un nouveau patch pour redémarrer un cycle correct. Même après la pose, quelques saignements continueront, mais ils s’atténueront et disparaîtront après quelques jours.

Que faire en cas d’oubli ?

Couple amoureuxLes oublis sont fréquents lorsqu’on parle de pilules. Moins quand il s’agit de patch… Le plus gros piège réside dans le fait qu’il ne faut le changer qu’une fois toutes les semaines. Comme on le fait moins, on a tendance à oublier plus facilement. C’est pourquoi, il est toujours conseillé d’avoir un rituel lié à la pose du patch… Que ce soit un rappel sur son téléphone ou un moment précis, par exemple après le bain le dimanche soir avant de reprendre le boulot. Mais, il arrive quand même d’oublier… Dans ce cas-là, deux cas de figure se posent :

  • Si vous constatez l’oubli endéans les 48 heures, il vous suffit d’appliquer un nouveau patch et continuer votre cycle de manière normale, sans changer votre calendrier de changement. Il n’est pas nécessaire d’utiliser une contraception complémentaire. En effet, votre corps est protégé pendant 48 heures sans patch, ce qui vous laisse une marge suffisante pour réagir.
  • Si, au contraire, vous constatez l’oubli plus de 48 heures après, les risques d’une grossesse sont accrus ! Dans ce cas, il est nécessaire de commencer un nouveau cycle, en posant un nouveau patch qui restera en place pendant 7 jours avant d’être remplacé deux fois avant le respect d’une semaine d’arrêt. Pour éviter tout risque, il est nécessaire d’utiliser un second moyen mécanique de contraception. Si l’oubli intervient pour le premier patch, sachez que la protection est remise en cause pendant tout le cycle. Cela signifie que vous devrez utiliser une autre méthode durant 28 jours en complément…

Enfin, si l’oubli est répétitif, il est possible que ce soit cette méthode de contraception qui ne vous convienne pas. Il est alors intéressant d’en parler à son médecin afin de trouver une solution plus adaptée et qui vous fournira l’ordonnance ad hoc pour cela…

Les effets secondaires, indésirables et contre-indications du patch Evra

Comme tous les modes de contraception, le patch Evra (et les patchs contraceptifs en général) emmène avec lui son lot d’effets secondaires et d’interactions médicamenteuses… Ainsi, pour éviter tous les risques, il est nécessaire de bien vous informer.

Les effets secondaires sont un lourd tribut, mais dans le panel de ceux constatés, certains sont plus fréquents et moins handicapants que d’autres, beaucoup plus rares. En voici une liste non-exhaustive :

  • Acné
  • Réaction, irritation ou éruption cutanée
  • Nausées
  • Céphalées
  • Maux de ventre : diarrhées et vomissements
  • Tension dans la poitrine
  • Pertes et saignements vaginaux
  • Spasmes musculaires
  • Malaise sur la zone d’application qui peut résulter en éruptions cutanées
  • Sensation de fatigue

Plus rarement, des symptômes graves se manifestent. Si l’un de ces troubles apparaît, il est alors fortement conseillé de demander conseil à son médecin. Il sera à même de vous proposer un autre moyen de contraception. Parmi ces symptômes rares, on retrouve :

  • la perte de cheveux
  • des dermatites et de l’eczéma
  • une photosensibilité accrue accompagnée de sensations de vertige
  • une sécheresse vaginale
  • l’augmentation de l’appétit qui peut aussi passer par une rétention d’eau ou une hypercholestérolémie
  • une hypersensibilité
  • une modification de la libido
  • des syndromes prémenstruels

Les contre-indications

Dans certaines situations, le patch contraceptif peut être contre-indiqué chez la femme. Celle-ci faisant partie d’un groupe à risque ou suivant un traitement qui pourrait interagir de manière négative avec le moyen contraceptif. Vous ne pouvez jamais utiliser un patch contraceptif comme l’Evra en cas :

  • d’insuffisance rénale ou hépatique
  • de présence ou d’un risque de thrombose artérielle ou veineuse ou si vous avez une prédisposition héréditaire
  • d’affection cérébro-vasculaire
  • de diabète
  • d’hypertension artérielle
  • d’intolérance aux substances actives présentes dans le patch Evra
  • de présence d’antécédents ou d’historique familial d’infarctus du myocarde, d’AVC, d’angine de poitrine
  • de présence d’antécédents ou d’historique familial de cancer du sein ou de l’endomètre

Dans tous les cas précités, consulter votre médecin et demandez-lui son avis. Un examen approfondi ou une prise de sang peut vous indiquer la présence d’une de ces situations si vous n’êtes pas au courant. C’est le cas pour les signes d’une hypertension, d’un diabète ou des marqueurs de cancers.

Les interactions médicamenteuses

Vivez une sexualité épanouieL’utilisation de certaines substances actives d’autres médicaments peut entraîner des conséquences sur l’efficacité du patch contraceptif. Outre une baisse d’efficacité, des saignements peuvent survenir. Il est donc indispensable d’avertir votre médecin de l’utilisation d’Evra. Parmi ces principes actifs, on retrouve :

  • Les barbituriques
  • La carbamazépine
  • Les médicaments contre le VIH
  • La phénytoïne
  • La rifampicine
  • la modafinil
  • Les préparations à base de millepertuis
  • Certains antibiotiques : pénicillines, tétracyclines

En cas de traitement temporaire sur une courte durée, vous devez utiliser un second moyen de contraception en complément du patch. Et, c’est nécessaire jusqu’à 28 jours après son arrêt.

Evra ne me convient pas, c’est possible !

Lorsque vous avez passé votre visite médicale, votre médecin vous a posé quelques questions. Il est possible que le patch Evra vous a été prescrit, mais que, tout compte fait, il ne vous convient pas. En effet, pour certaines populations, le port d’un patch est plus à risque…  Le prix à payer sont des risques d’embolies, de thromboses, d’infarctus. Ce type de risque est notamment accru durant la première année d’utilisation. C’est pourquoi, vous devez rester vigilante à certains symptômes qui pourraient se manifester.

  • Un infarctus se caractérise par plusieurs signes avant coureurs… Vous aurez des douleurs dans le dos, la mâchoire, l’estomac, le bras, le cou, particulièrement du côté gauche. On parle d’ailleurs souvent de pointe dans l’épaule gauche. Il y a aussi une pression dans la poitrine et le bars qui doivent vous alerter. Les autres symptômes sont des essoufflements, des vertiges, de la tachycardie ou une arythmie, etc.
  • Un accident cérébro-vasculaire, ou  AVC, se caractérise par plusieurs signes avant coureurs… Vous aurez des troubles de la vision, de l’équilibre et de coordination dans vos mouvements. Vous perdrez la  sensibilité d’une partie de votre corps, vous vous sentirez confus avec des migraines intenses voire des pertes de connaissance (avec ou sans convulsion).
  • Une thrombose veineuse, ou embolie pulmonaire se caractérise par plusieurs signes avant coureurs… Vous aurez un rythme cardiaque altéré, une toux soudaine (avec crachats de sang), des difficultés à respirer notamment dues à des angoisses. Vous aurez également des difficultés à marcher, car la position debout procure des douleurs intenses..

En cas d’apparition de ces signes et troubles, consulter un médecin en urgence !

Acheter son patch Evra, à quel prix et les avis clients ?

Le patch Evra est discretIl est possible d’acheter d’un patch contraceptif sans ordonnance directement sur Internet. Les prix varient d’un site à un autre et peuvent même fluctuer suivant la quantité que vous désirez acheter. Ces sites vous proposent également de faire la livraison du colis directement à domicile. Cela se passe de manière discrète et rapide afin de ne pas attirer l’attention sur vos troubles et pour que vous puissiez commencer rapidement votre traitement.

Sachez cependant qu’ils ne peuvent être vendus sans ordonnance et qu’il vous faudra passer par la case médecin pour vous en procurer une. Car, seul un médecin peut vous indiquer la posologie qui vous convient et qui résoudra vos problèmes. Il est aussi le seul à même de pouvoir vous délivrer un avis correct sur la pathologie.

Il est également important de bien regarder les différents avis des clients afin de voir si le site sur lequel vous achetez est digne de confiance. Pour avoir de la qualité il faut y mettre le prix, parfois un peu plus, mais on ne se retrouve pas avec une contrefaçon.

Acheter son patch sans ordonnance préalable au meilleur prix

Il est tout à fait possible d’acheter votre patch contraceptif en ligne, vous permettant ainsi de profiter d’un prix plus attractif qu’en pharmacie et des services suivants :

  • L’obtention ou le renouvellement de votre ordonnance
  • La possibilité de commander 24 heures sur 24
  • La livraison en 24 heures chez vous gratuite
  • La possibilité de payer en ligne de manière totalement sécurisée
Achetez votre patch contraceptif, chez vous dans 24h !